L’absence de frais modérateurs en santé, sous prétexte que cela serait plus équitable envers les personnes malades ou blessées

Nombre de gens soutiennent que d’imposer des frais modérateurs en matière de soins médicaux est inéquitable et que cela revient à taxer la maladie. Mais n’est-il pas qu’équitable que les personnes malades ou blessées assument directement une partie des coûts des soins médicaux dont elles bénéficient?

Selon diverses études, les habitudes de vie expliqueraient la grande majorité des besoins en soins médicaux (1). Autrement dit, les personnes malades ou blessées seraient généralement en bonne partie responsables de leurs problèmes de santé : Ne serait-il pas légitime de leur demander d’assumer directement au moins une partie des coûts des soins dont elles ont besoin par leur propre faute?

Il serait cependant probablement trop onéreux, si ce n’est impossible, d’évaluer avec une précision acceptable le niveau de responsabilité de chaque patient quant à ses besoins en soins médicaux. Entre autres, les niveaux de chances (ou de malchances) des individus viendraient passablement compliquer ces évaluations. Dans de telles circonstances, imposer des frais modérateurs (2) relativement uniformes (3), ne tenant pas compte des niveaux personnels de responsabilités de chacun des patients, ne constitue-t-il (ou ne constituerait-il) pas un compromis acceptable, aussi imparfait soit-il (parce que trop sévère pour certains patients et trop peu sévère pour d’autres patients)?

Notes

(1) « La grande majorité des maladies qui touchent actuellement notre société sont directement liées à trois aspects importants du mode de vie des pays industrialisés : le tabagisme, une mauvaise alimentation et l’inactivité physique. Que ce soit les maladies cardiovasculaires, le diabète de type II ou encore plusieurs types de cancers, les dernières estimations de la communauté scientifique et médicale montrent que de simples modifications apportées à ces habitudes de vie pourraient prévenir jusqu’à 80% de ces maladies et ainsi soulager la souffrance de millions d’individus. »
(Extrait de la préface rédigée par Richard Béliveau dans le « Guide vivre plus » de Karine Larose, Édition La Semaine, mars 2007). (Entre autres références).

(2) Lorsqu’on parle de frais modérateurs, on invoque généralement des frais destinés à inciter les malades et les blessés à éviter de recourir relativement inutilement aux services du système de santé. Mais des frais susceptibles d’inciter les gens à faire attention à eux de manière à ne pas avoir (ou à moins avoir) à recourir à des soins médicaux ne peuvent-ils pas être aussi considérés comme étant des frais modérateurs?

(3) Il serait cependant probablement avantageux d’établir des frais modérateurs à taux variant selon les types de soins médicaux. Ainsi, il pourrait être préférable qu’il n’y ait pas de frais modérateurs pour certains types de soins, et des frais modérateurs plus ou moins importants pour d’autres types de soins. Ces frais modérateurs devraient aussi varier selon les niveaux de revenus des patients (et comporter des maximums annuels variant en fonction des revenus des individus). Ces ajustements de taux en fonction des revenus des patients auraient pour objectifs de viser à ce que les frais modérateurs soient optimaux pour les personnes de toutes les classes de revenus, en réduisant les coûts du système de santé tout en maintenant l’accessibilité pour tous aux soins médicaux qu’ils requièrent.

Sur le même thème :

Voir mes autres billets affichés sous la catégorie « Frais modérateurs en santé » (Une sous-catégorie de la catégorie « Assurance-maladie »).

Advertisements
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :